LE SIGNE DE ZORRO

23022011
lesignedezorro406.jpg

Zorro n’a jamais aussi bien été perçu comme un élément politique que dans ce film de l’armeno-américain Rouben Mamoulian.
Bien sûr, le film peut se voir comme un pur produit d’aventures, avec ses duels à l’épée, son imagerie largement inspirée de Robin des Bois (dont le renard rusé est une variante hispanique) – ou le contraire, d’ailleurs, tant le métrage a laissé des traces visibles chez Costner ou dans la réadaptation avec Banderas.

signedezorro194012g.jpg

Cependant, l’action, justement, est très limitée, notre héros se contente de détrousser l’alcade (le maire ou préfet), de menacer ce même alcade chez lui, et à part une dernière séquence de bataille généralisée -somme toute assez courte – précédée du climax (duel à l’épée entre Zorro et le capitaine), on ne peut parler vraiment d’un déchaînement de scènes spectaculaires.

signedezorro194014g.jpg

Car Mamoulian semble plutôt s’intéresser à deux choses : la première étant la dualité du personnage, jouant la lâcheté pour mieux cacher sa témérité (schizophrénie latente chez la plupart des super-héros) ; la deuxième, l’aspect politique donc, révolutionnaire de la chose, la lutte contre l’oppression. Lieu commun ? Peut-être, mais dans le contexte historique, cette ligne directrice prend tout son sens, à une époque où le IIIe reich impose son idéologie sur le monde.

signedezorro194029g.jpg

La dernière image est un appel de tous les peuples à la révolte, à l’opposition à la dictature d’un seul homme appuyé par une armée sans identité. Le peuple prend une dimension toute autre, proche du communisme (Don Alejandro ressemble à s’y méprendre à Lénine, quand même). Le film prendrait la même valeur s’il datait de l’époque du maccarthysme, de la chasse aux sorcières.

Alors bon, d’aucuns diront que je m’emballe, que c’est voir bien loin au-delà de la simple envie de divertir d’un film sans prétention. Chacun son interprétation. Celle-ci s’y prête.

Image de prévisualisation YouTube







les HIERARCHIES divines |
Pivotfj |
Festival Communautaire du F... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ça tourne chez Lorang
| AnamorphoZ
| Top Movizs