DA VINCI CODE

6 04 2011

davincicodefilmposter.jpg

Le bouquin de Dan Brown, je l’ai dévoré en 5 jours : déroulement en chasse au trésor, secret absolument incroyable, argumentation, pour les profanes, très persuasive. On en oublie que c’est écrit comme un best-seller d’aujourd’hui (comprenez commercial, et sans personnalité) et que l’intérêt pour le livre fond comme neige au soleil après lecture. Mais l’intelligence du roman consiste en cela qu’il pousse le lecteur à s’interroger sur le complot historique, sur sa véracité et sur celles des preuves avancées ; bref une remise en question de l’histoire, même et surtout religieuse, et une revalorisation, dans le même esprit, de la femme, ce dont elles ont bien besoin de nos jours.

18code1600.jpg
Le film à présent : sans être la purge annoncée, le film reste dans l’ensemble mauvais, mais pas nécessairement par faute de ses artisans. L’intrigue est bêtement plaquée sur celle du livre qui procéde d’un découpage scénaristique mais qui aurait besoin d’un véritable travail d’adaptation. En gros, voir le film revient à relire le bouquin (effet de surprise nul, suspense inexistant). Les rebondissements s’enchaînent automatiquement, voulant aller au plus vite, au risque de laisser dans l’ombre certains aspects essentiels à la compréhension.

1187028471davincicode04.jpg
Les acteurs font de leur mieux, en vain, pour capter notre attention. Quant à la musique de Zimmer, ça me fait mal de dire ça, mais elle semble en constant décalage avec l’image, en tous cas ne la soutient pas, malgré de réels efforts pour sacraliser l’ensemble.

vinci460x276.jpg
Ce n’est donc pas une bouse, c’est passablement regardable, pour peu que l’on n’ait pas lu le livre. Dans le cas contraire, le film apparaît comme une invitation à la lecture : on s’y ennuie moins, et on évite le ridicule qui perce parfois dans le film.

Image de prévisualisation YouTube

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




les HIERARCHIES divines |
Pivotfj |
Festival Communautaire du F... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ça tourne chez Lorang
| AnamorphoZ
| Top Movizs